Malgré un contexte incertain, l’AFTHA a le plaisir de vous présenter sa programmation culturelle des mois d’octobre et de novembre 2020. Cette année, le festival Coulisse d’Automne est remplacé par deux soirée spéciales sur la Guerre d’Espagne les 23 et 24 octobre avec la Compagnie Le Bruit des Gens. Et en novembre, nous accueillerons une production du Théâtre du Pavé: « Marius » de Marcel Pagnol.

Au vu des annonces gouvernementales du 22 octobre 2020 :

– Le spectacle du 23 octobre « !Ay Carmela! » est maintenu à 20h30.

– L’heure de la pièce du 24 octobre « Requiem pour un paysan espagnol » est avancée à 18h30.Le spectacle sera entièrement gratuit.

– La seconde partie « Bario sur Trio » est annulée.


Vendredi 23 octobre à 20h30 Ay Carmela ! de José Sanchis Sinisterra

Par la compagnie Le Bruit Des Gens
Mise en scène Olivier Jeannelle
Avec Cécile Carles, Olivier Jeannelle, Nathan Croquet

La pièce emprunte son titre à la célèbre chanson des républicains espagnols et des brigades internationales, Ay Carmela!, connue aussi sous le nom de El paso del Ebro.

Paulino et Carmela, un couple d’artistes de variétés parcourent le pays pendant la guerre civile espagnole, à la recherche de petits contrats pour survivre. À la faveur d’un épais brouillard, ils traversent sans s’en apercevoir la ligne de front près de la petite ville de Belchite(1) récemment « libérée » par les troupes de Franco et de Mussolini. Réquisitionnés par les Franquistes, nos deux saltimbanques sont obligés de se produire devant un parterre de généraux victorieux, pour une « sympathique soirée artistique, patriotique et divertissante ». Pour sauver sa vie, Paulino est prêt à se soumettre aux ordres. Mais Carmela se révolte contre l’ignominie et entonne sur scène, la fameuse chanson Ay carmela !…

Conçue en une série de flash-back entre la soirée de la représentation tragiquement drôle et  les jours suivants plus amers, la pièce interroge la position de l’artiste dans un monde prêt à basculer dans l’obscurantisme. Plus généralement, elle porte un regard tendre et humain sur tous les êtres simples que la grande Histoire a oubliés.

 (1) Ville de Belchite : lieu emblématique de la terrible offensive républicaine en Aragon en 1937, reprise par les franquistes en mars 1938. Les ruines du vieux village se visitent encore aujourd’hui

Durée: 1 h 45 mn – A partir de 13 ans
Pièce présentée en partenariat avec IBERIA CULTURA

 Samedi 24 octobre 2020

Première partie- 20 h 30 – « Requiem pour un paysan espagnol » de Ramon J.Sender

Par la compagnie Le Bruit Des Gens

1936. Un prêtre s’apprête à célébrer une messe de Requiem pour un jeune homme du village qu’il a vu naître, grandir et qui a été exécuté par les Phalangistes à cause de lui et malgré lui. Assis dans sa sacristie, en compagnie d’un enfant de chœur, il attend l’arrivée de la famille et des amis de Paco, le jeune paysan assassiné. Or, personne ne vient, hormis le poulain du mort qui cavale dans l’allée centrale de l’église et trois hommes redoutables, représentant l’ordre, le pouvoir et la noblesse, plus ou moins impliqués dans le meurtre de Paco. Tous veulent d’ailleurs payer la messe, espérant solder à leur manière un passé qui ne cesse de les hanter, autant qu’il hante le curé.

Durée: 1h05 – A partir de 13 ans
Pièce présentée en partenariat avec IBERIA CULTURA

Deuxième partie 22 h 00 – Le groupe « BARRIO SUR TRIO », musique. Spectacle « TANGO Y NADA MAS »

La musique de tango rejoint, par certain concepts, la musique nouvelle.

Réminiscences  de Bartók, Stravinsky et quelques autres sur fond de tango. C’est le tango d’aujourd’hui, le tango de l’avenir……..

Astor Piazzolla (1987)
Elisabeth Millard : accordéoniste.
Patricio Rojas : Violoniste.
Marco Briceno : pianiste et guitariste.

Titre du concert : Tango y nada más
Durée: 1h – Tout public

Samedi 21 novembre 2020 – 20 h 30 MARIUS de Marcel PAGNOL

Mise en scène Francis Azéma

Avec Christine Bouche, Lucie Roth, Francis Azéma, Adrien Boisset, Alain Dumas, Padrig Mahé, Denis Rey

Auteur trop souvent cantonné à un régionalisme provençal, on en oublierait presque le génie d’écriture de Marcel Pagnol et l’immense portée dramatique de son œuvre ; Marius (avec Fanny) marque le théâtre et la littérature pour l’éternité. Combien d’auteurs du vingtième siècle ont réussi à faire rire et pleurer dans la même pièce ?

Combien sont-ils à avoir fait de l’amour ce sentiment si puissant et si douloureux qui se lit ou devine à chaque réplique ?

Qui a réussi à donner autant d’âme, de force à tous ces personnages si vrais qu’ils semblent sortis de la vie ?

Durée: 2 heures – Tout public

Salle du Jeu du Mail – Pamiers

Ouverture des portes à 20h
13 € – 8 € (demandeurs d’emploi, étudiants, partenaires)

RÉSERVATIONS ET RENSEIGNEMENTS :

Office de tourisme :
05.61.67.52.52.
aftha.wordpress.com
www.facebook.com/associationaftha
aftha-09@orange.fr