Écouter Jean-Michel Piton, c’est comme regarder la mer. On a sa douceur en plein horizon et l’on entend sourdre les monstres de ses profondeurs.

Ce que l’on voit, ce que l’on entend, c’est le résultat d’un paysage vendéen, fait de blessures inavouées, d’ivresses passionnelles anciennes et d’un apaisement qui ressemble à de la sagesse.

Samedi 17 octobre 20h30

Le relais de Poche 
2 rue de la République – 09340 Verniolle

www.relaisdepoche.org
06 71 598 298

Inscriptions : LA