Chaque année, les acteurs culturels du Couserans fédérés au sein de l’ADECC organisent conjointement un projet commun de territoire. Le thème porté en 2019, Prendre corps #1, a rencontré un vif succès et a, de plus, ouvert un champ de réflexion au long cours.

En 2020, Les Bazis et l’Œil du souffleur mettent l’accent sur La Performance et activent, un partenariat avec l’Abbaye de Combelongue à Rimont et les Abattoirs Musée – Frac Occitanie Toulouse, une exposition d’œuvres de la collection des Abattoirs faisant écho à la thématique Prendre Corps, du 5 octobre au 8 novembre 2020 à l’Abbaye de Combelongue

Artistes exposés :
Oliver Beer, Glenda Leon, Mehdi Georges Lahlou, Ernest Pignon Ernest, Agathe Pitié

Week-end performance, les 17 et 18 octobre 2020 à l’Abbaye de Combelongue

Samedi 17 octobre 2020

– 14h | Ouverture du site et accueil du public

– En continu | Jérôme Souillot + Frédéric Nicolau + Nicolas Puyjalon, Les Dessinants. Ils ne dessinent ni le présent, ni le passé, ni l’avenir

– 14h30 | Kamil Guenatri, Machine à coudre. Durée : 45 min.
Transposer le corps dans le spectre solaire. Tisser, s’en démêler pour faire apparaître l’épi de la nature.

– 15H30 | Denise Bresciani, Extension. Durée : 20/30 min.
Dans un rythme de va-et-vient et avec le désir d’abolir la condition de distanciation, le corps humain cherche une connexion permanente avec le corps végétal.

– 16h30 | Départ à pied pour l’Église de Rimont (20 min. de marche)

– 17h | Sorane Rotellini, Podonipsie. Durée : 45 mn. (jauge limitée) Invitation à un échange métabolique entre organisme et milieux de vie.


DImanche 18 octobre 2020

– 14h | Ouverture du site et accueil du public

– En continu | Mehdi-Georges Lahlou,  Devout with the niqab, présence/action

– En continu | Jérôme Souillot + Frédéric Nicolau, Les Dessinants. Ils ne dessinent ni le présent, ni le passé, ni l’avenir

– 14h30 | Matthieu Blond, Journal. Durée 30 min.
Journal est une revue performée mettant en voix, en gestes et en corps les différents articles qui la composent.

– 15h30 | Emilie Franceschin, Le Jardin des délices.
Durée 20/30 min. Triptyque en désordre dans un jardin à la française.

– 16h30 | Nicolas Puyjalon, À Dada sur mon bidet.
Durée 40 min. Entrer dans la lumière, comme un cheval fourbu.

En savoir + : www.lesabattoirs.org/actions/prendre-corps-2
Abbaye de Combelongue à Rimont