La compagnie Contrepoint s’est formée en 2001 et s’est installée à Sainte-Croix Volvestre en 2007. Ses spectacles, tels que Les couleurs de loup et La forêt aux mille grenouilles sont tournés pour la plupart vers le jeune public, la musique étant une composante essentielle de chacun des projets entrepris.


Composée de Soraya Daigre et Mélissa Marceline (chanteuse du groupe Samëli), la majeure partie de son travail se situe hors des grands contextes, avec un champ d’action élargi: spectacles, ateliers pédagogiques, intervention auprès d’enfants et adolescents en structure d’accueil … qui participent à la dynamique locale.          


Sa dernière création, « Romances sans dessus ni dessous », mise en scène par Soraya Daigre et Christian Padié,  est issu d’un choix de contes licencieux de Jean de La Fontaine.      


La Fontaine, les mots et la chose, est un jeu de voix qui modulent les mots pour dire la chose.


Quelle chose? Mais… LA chose.

Celle que Les ratés de la Bagatelle font «en regardant l’plafond», celle que l’Abbé de Lattaignant laisse penser à Madame, celle que décrit La Fontaine dans ses contes, et qu’au XVIIème siècle, on nommait galanterie…


En somme : le désir, le plaisir et toutes leurs variations propices à la sensualité et au déshabillage.                                                               


Bref, LA chose dite dans la langue rimée du XVIIIème siècle: contes théâtralisés, chansons des années 1950. Accordéon et guitare se croisent, le tout enchaîné à vive allure et porté par une mise en scène qui ne laisse pas de place au sérieux.                                                                                                                 


Des mots choisis, du style, de l’énergie, de la puissance, de la dérision…                                                     


Embarquement immédiat pour Tourtouse le 14 décembre à 21h  – Salle des fêtes : vos oreilles seront le siège de votre plaisir.


Avec l’association Remp’Arts