Les sapins entiers du pays de Sault sont descendus sur les rives de l’Aude pour être vendus dans le bas Languedoc alors qu’on fabrique localement des comportes.

Le buis sert à fabriquer des peignes. Des tonneaux sont construits avec de gros chênes. Enfin, tout bois peut être converti en charbon, en particulier pour alimenter les forges à la catalane. C’est ce panorama que tente de dessiner l’auteur


L’illustration est de Duhamel de Monceau: « De l’exploitation des bois » 1764. Divers artisans travaillant en forêt sont représentés,depuis l’arpenteur (à gauche) qui délimite la coupe,jusqu’aux bûcherons (à droite) qui abattent les arbres,en passant par les scieurs de long,les fagotiers et les charbonniers (archives Arthaud éditions) tirées du livre de Louis Badré ( Histoire de la Forêt Française)


Eric FABRE est Maître de Conférences des Universités, habilité à diriger des recherches en histoire moderne et contemporaine. Il a cette double casquette, celle d’un universitaire et celle d’un homme de terrain. Parmi ses nombreuses études on notera son remarquable travail sur les métairies autour de Peyrefitte du Razès.


Vendredi 15 Novembre – 20h30 Salle de l’Abattoir à CHALABRE


Un moment de convivialité clôturera la manifestation à 22 h 30 avec des boissons offertes.


Entrée gratuite pour les adhérents, participation libre pour les non adhérents.Contact : Université Populaire en Kercorb (UPEK), Mairie de Chalabre, 1 Cours Sully, 11230 CHALABRE. Courriel : upek11@laposte.net Blog : upek.over-blog.com